Forcer WinXP ou Win7 à retenir le mot de passe du lecteur réseau


partage de dossier via le réseauSelon les cas et j’avoue ignorer pourquoi, il arrive selon les machines sous Windows XP ou 7, qu’il soit demandé les informations de connexion à chaque qu’on souhaite accéder pour la première fois à un lecteur réseau (suite à une ouverture de session).

J’ai pu lire par endroit qu’on pouvait modifier la base de registre pour forcer le système à retenir le mot de passe. Cependant, la manipulation, outre le fait d’être risquée, ne marche pas tout le temps.

Voici une solution très simple à mettre en place. Il s’agit d’ajout un fichier « .bat » contenant une commande lançant la connexion au()x partage(s) réseau désiré(s).

Dans ce fichier que l’on va appeler « connexion.bat » (vous pouvez mettre le nom que vous voulez mais tâchez de conserver l’extension « .bat »), on va ajouter la commande suivante :

NET USE /PERSISTENT:YES x: \\ADRESSE_IP\Partage MOT_DE_PASSE /user:NOM_DUTILISATEUR

x: la lettre que vous désiez assigner au disque réseau
ADRESSE_IP
: l’adresse ip du serveur ou de l’ordinateur qui partage
Partage : le nom du dossier partagé
MOT_DE_PASSE : le mot de passe du compte autorisé à accéder à la ressource réseau
NOM_DUTILISATEUR : nom d’utilisateur du compte autorisé à accéder à la ressource réseau

note : attention sous notepad, sélectionnez le type de fichier « *.* » sinon Windows sauvegardera le fichier sous le nom connexion.bat.txt (utilisez plutôt l’excellent Notepad++)

Une fois le fichier connexion.bat édité, enregistrez-le dans le dossier démarrage du compte utilisateur en faisant un clique droit/explorer dans le menu démarrage du menu démarrer/tous les programmes.

Redémarrez pour voir et vous constaterez que :

  1. le message « tous les lecteurs réseaux n’ont pu être trouvés » au démarrage de Windows a disparu
  2. l’ouverture d’un disque réseaux ne demande plus d’autentification
Publicités

L’avenir du web ou que faudrait-il faire pour que mon site ait du succès (floppydisk 1)


L’avenir du web

Il est très difficile de prédire quoi que ce soit en général et en matière de technologie en particulier. D’ailleurs Tristan Tinot lui-même (le président de mozilla Europe) a arrêté de le faire depuis qu’il avait prédit que Wikipedia serait un flop. Bien loin de moi l’idée de vouloir prophétiser sur le sujet, mais voilà, j’expose ici, sur mon weblog, mon espace d’expression web2, hébergé je ne sais où et dupliqué sur je ne sais combien de serveurs répartis à travers la planète, mon point de vu sur la question de l’avenir de l’Internet, du point de vue de l’usager que je suis, de celui du technicien que je suis aussi et de celui du responsable informatique, que, vous l’aurez deviné, je suis également. Lire la suite

Installer un serveur WebDAV (iCal) sous Windows


J’explique ici, l’installation d’un serveur webdav hébergé sur une machine sous WindowsXP (le processus devrait sensiblement être le même sous Windows7).
Nous considèrerons que vous avez installé le package XAMPP dans le dossier c:\xampp.
J’entend par Apache2 et Apache, le serveur web Apache dans sa version 2.x
Les différentes étapes :
  1. Création du répertoire servant de stockage aux calendriers iCal
  2. Modification des fichiers de configuration du serveur Apache2
  3. Création d’un compte pour la connexion au serveur WebDav
  4. Test de connexion au serveur WebDav
  5. Publication/abonnement sous iCal et Sunbird
  6. Création d’un compte DynDNS pour rendre son calendrier disponible de n’importe où sans avoir d’IP fixe. Lire la suite

iPad : Installation et impressions du « iJail »


Quand je suis arrivé au bureau ce matin, j’ai trouvé un iPad. Yann s’est vu offrir ce nouveau petit joujoux de la part de son ami Pascal d’Apple.

En toute, logique donc, je suis chargé de faire en sorte qu’il retrouve ses emails, contacts etc…

Lire la suite

Monter son serveur WebDAV (Linux Ubuntu – Gandi Hebergement)


Dans mon précédent blog, j’avais posté deux articles expliquant comment créer son propre serveur WebDAV maison sous Windows + Xampp. J’avais mis en ligne ce tuto, car j’avais constaté qu’il n’existait pas grand choses sur le sujet sur le net à l’époque et que j’avais du faire face à pas mal de difficultés quand à sa mise en place (bon ok une journée mais bon quand on peut le faire en 15min c’est tout de même mieux).

Aujourd’hui, j’ai laissé tomber mon pc sous Windows pour l’utilisation en production du partage de calendriers chez GoodPlanet pour opter pour une solution en ligne : un serveur GandiAi sous Ubuntu (nous utilisons le CloudComputing chez GoodPlanet depuis maintenant près de deux ans). Lire la suite

Facebook : le point central de votre présence en ligne…erreur!


Vous avez pu le voir, certains sites web qui se veulent « à jour », « au fait des dernières tendances », « Web2 », « In », proposent une panoplie bien établie de gadgets web (couramment appelés « Widget » qui signifie Window Gadget et non Windows Gadget comme on peut lire ci et là), permettant de partager l’information avec ses amis via différents services web (réseaux sociaux, email, print). Ces mêmes sites s’ils permettent aux visiteurs de s’enregistrer, peuvent parfois proposer un bouton « Facebook Connect » ou « Twitter Connect ». Ceci présente le gros avantage de pouvoir s’enregistrer sur un site, sans avoir à passer par la rébarbative étape de remplissage de formulaire d’enregistrement. De fait, dès que la connexion est établie via le compte Facebook, les sites web récupèrent automatiquement les informations entrées sur le fameux réseau social (photo, nom, prénom). Lire la suite

La téléconférence : une alternative aux transports


Une des possibilités que propose l’informatique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à nos activités personnelles ou professionnelles est là téléconférence ou visioconférence.

Dans un tel cas, l’on parle en général de GreenIT 2.0 ou « comment l’outil informatique peut agir favorablement pour l’émergence d’une économie soucieuse de l’environnement » (attention ça n’est pas d’une définition officielle mais plutôt un point de vue personnel).

Je vous propose aujourd’hui de regarder, une vidéo humoristique du site DoTheGreenThing. Vous remarquerez que la personne la plus stressée, la plus fatiguée et la plus débordée est celle qui travaille encore à « l’ancienne » : Lire la suite